vendredi 27 juillet 2018

Falafel

Lors de mon denier voyage en Égypte, j'ai eu la chance de déguster les meilleurs falafels!  Servis dans un pita, fraichement préparés, les falafels étaient mon plat préféré pour le petit-déjeuner.  Oui, oui pour le petit-déjeuner!  Contrairement à notre habitude de les consommer au lunch ou au souper, en Égypte les falafels sont généralement servis pour le petit-déjeuner, contrairement à la viande qui est plutôt préparée au souper.

Il faut noter que les falafels égyptiens sont un peu différents de leurs cousins du Moyen-Orient.  Appelés ta‘amiya, les falafels égyptiens sont généralement composés de fèves et non de pois chiches.  Ils contiennent également beaucoup d’herbes fraiches tel que du persil de la coriandre et de l’aneth, ce qui leur donne une belle couleur verte.

Alors à mon retour, j'ai essayé plusieurs recettes différentes:  avec des pois chiches secs, des pois chiches en conserve, cuits au four, frits dans l'huile...  Je n'ai pas encore essayé la version avec les gourganes, mais je vous en donne des nouvelles dès que je fais le teste!  Après 5 essaies j'ai finalement préparé d'excellents falafels.

Parlons premièrement des pois chiches à utiliser.  Comme je vous l'ai souvent dit, je suis paresseuse en cuisine; je déteste les recettes qui comptent beaucoup trop d'ingrédients, et surtout d'étapes.  Alors pour cette recette, ce n'est pas tant de la paresse qui me pousse à utiliser des pois chiches en conserve, mais plutôt mon impatience.  Souvent l'envie me prend de déguster un falafel et le temps de trempage requis pour les pois secs m'empêche de préparer cette recette à l’instant même.
Or, ma naïveté tant qu'au choix des pois  m'a malheureusement trahi lors de la préparation de mes premiers falafels...  Il est VRAIMENT important d'ajouter de la farine au mélange si on souhaite utiliser les pois chiches en conserve, sinon les falafels se désagrègeront complètement dans l'huile chaude.  Pour les pois secs, nul besoin d'ajouter la farine.

Je dois également mentionner le mode de cuisson.  Ma tentative d'être plus santé et de cuire les falafels au four ne s'est pas avérée un désastre, mais je dois vous avouer qu'ils sont tellement plus délicieux lorsqu'ils sont frits dans l'huile (quelle surprise…).  En faisant frire les falafels, ils deviennent très croustillants à l'extérieur et moelleux à l'intérieur, ce que je n'ai pas été tout à fait capable de recréer au four.

Donc voilà, après plusieurs tentatives, voici ma recette préférée de falafel que j'apprête soit en salade ou en pita, accompagnée d'une sauce au tahini et d’humus.




Falafels
environ 9 à 10 falafels

1 boite  (540 ml) de pois chiches, égouttés
4 gousses d’ail

½ oignon rouge haché
¼ tasse de persil plat haché
1 c. à thé de cumin
1 c. à thé de coriandre moulue
2 c. à soupe de farine
Sel & poivre
Huile pour frire (végétale ou canola)

Ajouter tous les ingrédients à un robot et pulvériser pour obtenir une pâte lisse.
Former de petites boules à l’aide du mélange (environ la grosseur d’une balle de golf).
Dans un chaudron profond, chauffer environ 1 pouce d’huile. 
Lorsque l’huile est chaude, y frire les fallafels jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés et croustillants.
Transférer les fallafels à un papier absorbant.

Pour la sauce tahini
1 c. à soupe de tahini
2 c. à soupe de yogourt nature
1 c. à thé de jus de citron
1 c. à thé de poudre d'ail

Mélanger tous les ingrédients.  Si la sauce est un peu trop épaisse, ajouter 1 c. à thé d'eau.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire